Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

2011 personnes participent à l'appel des consciences
Chargement google map...

Yeb Sano Philippines

Pourquoi je participe à l'appel des consciences

J'ai été un négociateur international sur le climat pendant longtemps. Lutter contre le réchauffement climatique n'est pas seulement une question environnementale, économique ou politique. Aujourd'hui, cela doit aussi être un combat spirituel, il faut prendre le problème à la base, il faut toucher le coeur des gens. Parce que la justice climatique n'a pas seulement comme enjeu de changer nos habitudes – et nos énergies, il s'agit aujourd'hui d'attaquer la source : notre avidité. 

Je suis porté par une légende de mon pays. C’est un vieil homme qui emmène sa petite-fille à la place. Celle-ci aime beaucoup jouer sur la plage. La voyant ramasser des étoiles de mer échouée sur le sable et les remettre à l’eau, il s’approche d’elle et lui demande pourquoi elle fait ça. Elle répond : « Pour sauver les étoiles de mer. » Le vieil homme regarde la plage : elle est pleine d’étoiles de mer. Il lui dit alors : « Mais c’est impossible, tu ne pourras pas toutes les sauver, ça ne sert à rien. » La petite fille attrape une étoile de mer, la pose dans la mer et se tourne vers le vieil homme : « Celle-là est sauvée, ça a servi pour elle. » Toute action, même petite, est importante. Nous avons marché à plusieurs, du village de mon enfance dévasté par un typhon jusqu’à Paris, pour redire cela. 

Lors de ce pèlerinage, nous avons porté avec nous une corde, béni par un frère franciscain philippin. Cela représente l'importance des liens entre nous, nous sommes tous interconnectés. Si nous bougeons, cela touche autour de nous et cela peut aller jusqu'aux leaders mondiaux. 

D’ailleurs, aujourd’hui, les leaders mondiaux spirituels se mobilisent ensemble, à l'image du pape qui a offert un texte très fort avec Laudato si. Un tel élan venu de tous n'est jamais arrivé avant.

Climate négociator 

Naderev “Yeb” Madla Saño is Commissioner, with the rank or Undersecretary, of the Philippines’ Climate Change Commission, the country’s lead policy-making body on climate change. He was the Philippines’ chief negotiator in the United Nations Framework Convention on Climate Change (UNFCCC) until april 2015 and is now working with different faith groups across the world, as part of the larger global climate movement. He served as the Chair of the UNFCCC’s Long Term Finance Work Programme. Before being appointed as Commissioner, he served as the Director of the Climate Change Program of the World Wide Fund for Nature. A veteran of the Philippine environmental movement, before joining government, he had been working with local communities and international bodies for more than 13 years, working on domestic and international issues that relate to climate change, clean energy, biodiversity, coastal and marine resources, tourism, disaster risk reduction and local governance. He began working on climate change issues since 1997, setting up the WWF’s Climate Change Program in the Philippines.

A graduate of the University of the Philippines, he holds a bachelor’s degree in Philosophy and a graduate degree in Community Development. He also attended the College for Conservation Leadership in the Netherlands, and studied International Politics at the University College in Washington University. He is a Fellow at the Oxford Climate Policy Centre (European Capacity Building Initiative) at Oxford University. 

The prestigious journal Nature listed him as among the Top 10 People Who Mattered in Science for 2013. His 2-week fasting during the UN Climate Change Conference in Warsaw earned him a spot on the RTCC’s Top 10 Climate Protests of 2013. It can be recalled that he delivered an emotional appeal during the Warsaw conference on November 11, 2013 and underwent 14 days of fasting in solidarity with Typhoon Yolanda victims and all victims of climate injustice all over the world.

Yeb Sano is an avid scuba diver, bird photographer, peace activist, and a firm believer in community empowerment.

Mots-clés associés : ,