Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

2011 personnes participent à l'appel des consciences
Chargement google map...

Yahata Satoru Japan

Pourquoi je participe à l'appel des consciences

Depuis la première fois que j’ai attrapé un poisson moi-même, je ne peux plus m'arrêter. Cela me rend heureux. Je veux le préserver.

Pourquoi est-ce que je participe à l’appel des consciences ? Je n’ai pas d’explication… Pour faire simple : j’ai été pris d’un tremblement la première fois que j’ai vu un homme attrapant un poisson, et depuis la première fois que j’en ai pris un moi-même, je n’ai plus pu m’arrêter. Je le faisais exclusivement comme un sport. Mais maintenant, que je gagne ou perde n’a plus d’importance, je suis heureux. Et ça c’est très important, je veux le préserver tant que je vis.

(Pour garder en authenticité, les témoignages des personnalités n’ont pas été traduits.)

Sea Kayaker, Explorer

Great Seaman Project

Satoru Yahata began Sumoguri fishing when he was a university student.

Upon graduating from university, he traveled around Japan and overseas learning to fish with one thing on his mind, “I can survive as long as I have the sea where I can dive”.

His love for sea kayaking took him to the global stage in 2002.

He launched the “Great Seaman Project” which aims to explore archipelagos between Australia to Japan through sea voyage by sea kayak.

He has achieved various world first sea voyage records such as the solo voyage across the strait between the Philippines to Taiwan.

He has opened a shop called “ChuraNesia” offering experiences for individuals in snorkeling and kayaking.

He also launched “Umihenro” in 2011 visiting fishing villages around Japan by sea kayak, and “Jabu Jabu” in 2014 reclaiming the watersides for urban life.

 

Mots-clés associés :