Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Le Sommet des Consciences

 

Le Sommet des Consciences réunit le 21 juillet 2015 à Paris, plus de quarantaine  personnalités morales et religieuses du monde entier pour répondre à la question « The climate, why do I care ? » et lancer ensemble un « Appel des Consciences pour le climat ».

Une mobilisation des consciences de tous le habitants de la planète s’impose pour réussir le défi auquel l’humanité est confrontée : limiter le réchauffement du climat en diminuant sa consommation d’énergies fossiles et permettre à tous de s’adapter aux conditions nouvelles !

Le Temps est compté. Ce n’est plus seulement une question écologique, économique ou politique. C’est l’avenir de l’humanité qui est en jeu. Chacun de nous se doit de répondre maintenant à la question : est-ce qu’il m’importe que l’aventure de l’humanité sur Terre puisse se poursuivre ? Est-ce que je suis prêt à modifier dès aujourd’hui mon mode de vie pour que nos enfants et leurs enfants puissent vivre dans des conditions supportables ?

En préambule de la conférence Climat COP 21, le Sommet des Consciences lance une campagne « Why do I care » en invitant chacun, dirigeants, personnalités et citoyens de tous les pays du monde, à répondre en leu âme et conscience à cette question.

>> Je participe à l’Appel des Consciences

 

L'appel des consciences

lettre destinée à chaque Chef de Délégation prenant part à la  COP21 à Paris,

signée des personnalités morales et religieuses participant au Sommet des Consciences.

 

Réunis à Paris pour un «  Sommet des Consciences pour le Climat », organisé à l’initiative de Nicolas Hulot, Envoyé Spécial du Président de la République française pour la protection de la planète, nous souhaitons, par  cette lettre, nous adresser à vous de personne à personne, de conscience à conscience.

Par nature, les Conférences sur le Climat permettent d’échanger au plus haut niveau. En cela, elles peuvent permettre de prendre des mesures décisives pour relever le défi climatique. Mais nous savons tous combien ces opportunités se perdent souvent dans la complexité des  débats.

La discussion sur les Objectifs du Développement durable qui se tiendra en septembre à New York et les négociations climatiques à Paris en décembre font de 2015 une année capitale pour effectuer des choix essentiels pour l’Humanité.

Les signataires de cette lettre ont la conviction profonde que, pour faire la différence, chacun de nous se doit d’aborder ces défis complexes en s’interrogeant, en conscience sur les positions, les choix qu’il aura à défendre.

Alors que vous vous préparez à venir à Paris, nous souhaitons vous demander de réfléchir à votre  rôle personnel, de vous interroger sur ce qui vous a conduit aux fonctions que vous occupez aujourd’hui, et, pour cela, de vous poser, en votre for intérieur, cette simple question : Why do I care ?

Votre réponse sera sans doute très intime. Dans notre monde contemporain, il est rare d’être invité à exprimer ce qui fonde nos choix et oriente nos actes. Nous justifions plus souvent nos décisions en avançant des arguments qui paraissent légitimes : statistiques, données, tous arguments qui parlent rarement au cœur et à l’esprit de nos semblables.

Pour rendre publique cette lettre, et inciter au questionnement individuel chacun d’entre nous, quel que soit son rôle, son investissement, sa mission au regard des négociations à venir,  partenaires publics et privés ont organisé « Le Sommet des Consciences pour le Climat » à Paris, le 21 Juillet 2015.

Nombre d’entre nous, intervenants au Sommet, sommes signataires de cette lettre. Chacun d’entre nous s’est livré à cet exercice exigeant d’introspection, consistant à apporter une réponse personnelle et honnête à la question Why do I care, plutôt que des arguments convenus et généraux.

Par votre réponse à « Why do I care », vous contribuerez, aux côtés de millions de personnes à travers le monde, comme récemment le Pape François, à faire du changement climatique et de la protection de notre planète, un enjeu qui concerne personnellement chacun dans ses croyances et ses valeurs.

Nous espérons qu’en répondant à cette question simple, vous aborderez la COP21 non pas simplement en tant que représentant d’un Gouvernement ou d’organisation mais aussi en tant qu’être humain animé par sa propre conscience,

Au terme de tout ceci, nous attendons de vous de recevoir le message d’une personne, d’une conscience, membre de la grande famille humaine, conscient d’avoir la responsabilité de devoir écrire l’Histoire pour ne pas avoir à la subir.

 

 

PROGRAMME DU SOMMET DES CONSCIENCES DU 21 JUILLET 2015

 

7h45-8h45 : Accueil des participants

 

8h45-10h : Session d’ouverture (Cliquer sur les noms des personnes pour voir leur intervention - quand cela est possible)

 

- Allocution d’accueil de M.  Jean-Paul Delevoye, Président du Conseil Économique, social et Environnemental

- Allocution de M. Kofi Annan, Président de “The Elders”, Président de la Fondation Kofi Annan, ancien Secrétaire Général des Nations Unies

- Allocution de Son Excellence M. Michael Higgins, Président de l’Irlande

- Allocution de Son Altesse Sérénissime Le Prince Albert of Monaco

- Allocution de M. François Hollande, Président de la République française

 

Quatuor Polyphonia constitué de musiciens israéliens et palestiniens (12-15mn)

 

 

10h-11h : Session d’Introduction : “Why We Should Care”

 - Introduction de M. Nicolas Hulot, Envoyé spécial du Président de la République pour la protection de la planète

- Sa Sainteté Bartholomée 1er Patriarche œcuménique de Constantinople

- Son Eminence Le Cardinal Turkson, Président du Conseil Pontifical pour la Justice et la Paix

- Rabbin David Rosen, Directeur international des Affaires Interreligieuses  de l’American Jewish Committee

- Pr Abdou Filaly-Ansary, Directeur de l’Institut pour l’Étude des Civilisations Musulmanes – Université Aga Khan

- Pr Tu Weiming, Alliance internationale confucéenne écologique, Chine

- Mme Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO

- Mme Marina Silva, Sénatrice de l’État d’Acre, Brésil

 

11h-11h30 : Pause

 

 

11h30-12h45 : Première plénière: « Why do I care ? – La lutte contre le changement climatique, affaire personnelle, enjeu universel ».

Réflexions personnelles sur la base de l’expérience, de la philosophie, de la religion des personnalités présentes

Texte chanté par la Vénérable Chang Ji et la Vénérable Chang Zao, Dharma Drum Mountain, Taiwan

 

11h30-11h45 : Interventions introductives

- P. Rigobert Minani-Bihuzo, Directeur du réseau des centres sociaux jésuites en Afrique, RDC

- M. Mohammad Yunus, Fondateur de la Grameen Bank, Bangladesh

 

11h45-12h30 : Discussion entre les intervenants (présentés ci-dessous par ordre alphabétique)

- M. Ghayth Abduldjabbar Abdullah al-Timeemi, Fondateur du centre pour la Diversité raciale, religieuse et Culturelle, Irak

- Mme Nandita Krishna, Directrice de la Fondation C.P. Ramaswami Aiyar, Directrice et fondatrice du Centre d’Education à l’Environnement CPR, Inde

- M. Andrea Riccardi, Fondateur de la Communauté Sant’Egidio, Italie

- Mme Vandana Shiva, Altermondialiste, Inde

- M. Trin Xuan Thuan, Astrophysicien, États-Unis

 

12h30 -12h45 : Temps d'échanges dans la salle

 

12h45 – 13h45 : Cocktail déjeunatoire

 

13h45 – 15h : Seconde Plénière : Témoigner de son engagement,  Ce que je fais déjà pour lutter contre le changement  climatique

Témoignages, actions et engagements des participants et des communautés religieuses.

Danse : Mme Nobuko Kashiwagi. Danse traditionnelle Japonaise en l’Honneur de la Nature

 

13h45-14h : Interventions introductives

- Mme Susan George, Présidente d’Honneur d’ATTAC,

- Maître Zhang Xueling, Association Taoïste Chinoise

 

14h-14h45 : Discussion entre les intervenants (présentés ci-dessous par ordre alphabétique)

- Révérend Takayuki Ashizu, Grand Prêtre du temple Munakata, Japon

- M. Jean-Luc Fauque, Président de la confédération des Suprêmes Conseils européens du Rite écossais ancien et accepté

- Rév.  Fletcher Harper, directeur de GreenFaith, États-Unis

- Sœur Chan Khong, représentant la Communauté de Thich Nhat Hanh, France

- P. Dominique Lang, aumônier de Pax Christi, Auteur du blog « Églises et Écologie », France

- M Henrik Madsen, PDG DNV-CL, Norvège

 

14h45-15h : Temps d'échanges dans la salle

 

15h-16h15 : Troisième plénière : What do I do ? – Comment lutter face au changement climatique

Témoignages, actions et engagements des participants et des communautés religieuses.

 

15h-15h15 : Interventions introductives

- M. Sebastiao Salgado, Photographe, co-fondateur de « Instituto Terra », Brésil-France

- S.E. Mgr Nathan Kyamanywa, évêque de Bunyoro Kitara, Ouganda

 

15h15-16h : Discussion entre les intervenants (présentés ci-dessous par ordre alphabétique)

- Dr Vinya Ariyaratne, Directeur du Mouvement Sarvodaya Shramadana, Sri Lanka

- M. Swami Amritasvarupananada, Représentant d’Amma, Inde

- Jathedar Ji, Jathedar Akal Takht, Comité Shiromani Gurdwara Prabandhak, Inde

- Cheikh Khaled Bentounes, guide spirituel de la confrérie soufie Alawiyya, Algérie

- M. Sailesh Rao, directeur du « Climate Healers Initiative for Transformation », Etats-Unis

- Mme Alina Saba, Défenseure de l’Environnement, Népal

- S.E. Mgr Frederick Onael Shoo, Fondateur du mouvement Luthérien pour l’écologie en Afrique (Tanzanie)

 

16h-16h15 : Temps d'échanges dans la salle

 

16h15-16h45: Pause

 

16h45-17h : Deux histoires d’Amazonie

- de Sarayaku : Mme Patricia Gualinga, fille du Chamane Don Sabino et soeur de José Gualinga, ex-président de la Communauté Sarayaku accompagnée de M. Felix Santi, Président de la Communauté du Peuple Sarayaku, Équateur

 

- de Guarani-Kaiowa : Mme Valdelice Veron, Porte-Parole du Peuple Guarani-Kaoiwa, accompagnée de M. Natanel Vilharva Cáceres, cacique du Peuple Guarani-Kaiowa, Brésil

 

17h-18h : Quatrième plénière : “Inspiring the World to care – Insuffler la volonté d’agir pour le Climat»

Comment porter le message au-delà de ce Sommet d’ici à la Cop21, comment faire en sorte que d’autres Sommets des consciences soient organisés ailleurs dans le monde – par des personnalités, des organisations laïques ou religieuses.

Pour cette session comme pour la cérémonie de clôture, les Ambassadeurs accrédités en France seront invités.

 

 

 

17h-17h15 : Interventions introductives

- Mme Mary Robinson, President, Mary Robinson Foundation- Climate Justice

- M. Nigel Savage, Président d’HAZON, États-Unis

 

17h15-17h45 : Discussion entre les intervenants (présentés ci-dessous par ordre alphabétique)

- Mr Ahmed Abbadi, Secrétaire Général de la Ligue des Oulémas, Maroc

- M. Oumar Abdi, Directeur exécutif adjoint de l’UNICEF

- Sénatrice Loren Legarda, Philippines

- Mme Masami Saionji, Présidente « The world Peace Prayer society », Japon

- Dr Rajwant Singh, EcoSikh, États-Unis

 

17h45-18h : Temps d'échanges dans la salle

 

18h-18h30 : Clôture

- Lancement officiel de « l’Appel des Consciences pour le Climat » à destination de toutes les personnes impliquées dans les négociations climatiques et remise officielle aux Ambassadeurs présents.

- Présentation des nouveaux engagements pris par les participants,

de l’initiative «Green Pilgrim Age»,

- Intervention de Mme Ségolène Royal, Ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie

- Intervention de M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires Etrangères et du Développement International

- Intervention de M. Arnold Schwarzenegger, Vice-Président fondateur du R20

- Intervention de M. Janos Pasztor, Secrétaire Général Adjoint aux Changements Climatiques (ONU)

18h30-18h45 : Cérémonie de clôture avec des lecteurs de Bayard jeunesse, projection d'une courte video "Une histoire racontée par les enfants" et remise d'une Planète aux intervenants.

- Cheikh Lô,  Sénégal

 

 

COP 21

La 21e Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), ou COP21, se tiendra du 30 novembre au 11 décembre 2015 à Paris et va rassembler près de 40 000 participants – chefs d’état du monde entier, délégués représentants chaque pays, observateurs, membres de la société civile...

De leurs engagements dépendront les conditions de vie de nos enfants sur la terre.

www.cop21.gouv.fr